Processus d'évaluation

doctordiscuss
Le processus d'évaluation - information générale

Le comité d’évaluation collégiale (CÉC) est mandaté par le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick pour assurer l’ examen par les pairs des médecins dans la province. Le programme fonctionne sans lien de dépendance avec le Collège et poursuit le travail commencé en 1993 par le programme d’Évaluation collégiale des Médecins des provinces de l’Atlantique, maintenant dissout. Le CÉC s’efforcera d’évaluer régulièrement les médecins pour atteindre une fréquence moyenne tous les cinq ans, jusqu’à un maximum de dix ans. Les facteurs de risque établis par le Comité seront éventuellement utilisés pour déterminer la fréquence des évaluations pour chaque médecin. Ceux qui présentent des facteurs de risque plus élevés seront évalués plus fréquemment.

Le processus de sélection - présélection

Chaque année, le Comité d’évaluation collégiale (CÉC) sélectionne des médecins qui seront évalués sur place ou à distance. Ces médecins devront remplir un formulaire «Profil du médecin» qui fournira de l’information de base afin de déterminer s’il peut être évalué en ce moment. Si le médecin est déterminé à être admissible, on lui demandera de remplir un «Questionnaire à l’intention des médecins » afin de donner au CÉC et à l’évaluateur affecté plus d’information sur le médecin, ainsi que le type et l’étendue de la pratique. Il faut noter que la participation au processus d’évaluation collégiale est obligatoire en vertu de la loi médicale.

Exemple du Profil du médecin

 

Évaluation sur place

Dans une évaluation sur place, un évaluateur est nommé pour visiter le cabinet, un processus qui nécessite à peu près trois heures, et comprend un examen des dossiers des patients sélectionnés au hasard par l’évaluateur. Après l’examen des dossiers, l’évaluateur rencontrera le médecin pendant environ une heure pour discuter des impressions tirées de l’examen. Bien que des médecins puissent être présents pendant tout le processus, ils ont seulement besoins d’être present pour l’entretien dans lequel l’évaluateur discutera des forces et des faiblesses de la pratique et décrira les domaines d’amélioration possibles. Dans le cadre de l’entrevue, l’évaluateur indiquera également au médecin s’il recommandera au Comité d’évaluation collégiale que la pratique soit : Catégorie 1: satisfaisante – aucune autre mesure; ou Catégorie 2: insatisfaisante – lacunes identifiées. Après la visite, le rapport écrit de l’évaluateur est soumis au CÉC, qui examinera tous les rapports avec des recommandations « insatisfaisantes » pour déterminer les prochaines étapes. Le Comité peut décider qu’une réévaluation est nécessaire dans un délai déterminé ; que le DPC dans des domaines spécifiques est requis ; ou qu’une entrevue personnelle et un deuxième regard des dossiers sont nécessaires. Les médecins reçoivent normalement les résultats de l’examen environ trois mois après la visite.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de formulaires utilisés pour l’évaluation sur place. Ces formulaires sont à titre d’information.

Remarque: Tous les formulaires de rapports sont utilisés avec l’autorisation de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario. Nous les remercions pour leur soutien et leur générosité.

Évaluation à distance

L’évaluation à distance est un processus moins approfondie que l’évaluation sur place. Il a été testé et prouvé statistiquement comme un outil valide d’examen de premier niveau conçu pour les médecins ayant déjà réussi l’examen par les pairs et occasionnellement pour les nouveaux médecins. Il est actuellement limité à un petit nombre de pratiques en cabinet, y compris la  médecine familiale et la pédiatrie. La prise en compte des facteurs démographiques, ainsi qu’une revue des dossiers, constituent le processus d’évaluation à distance.

Les médecins évalués sont invités à soumettre un questionnaire donnant de l’information supplémentaire pour l’évaluation et des copies de cinq dossiers de patients, choisis parmi les patients atteints d’entités pathologiques particulières par rapport à la pratique.

Le type de dossiers à soumettre est indiqué dans les «Instructions aux médecins» ci-dessous. Par exemple, les médecins de famille seront invités à inclure l’hypertension artérielle, la douleur chronique et le diabète de type II. Les pédiatres envoient des fiches de patients atteints d’autisme, d’asthme et de gestion des crises. Un évaluateur expérimenté du CÉC évaluera la structure et le contenu des dossiers ainsi que la gestion des entités de la maladie afin de déterminer si la pratique semble satisfaisante ou si une visite sur place est nécessaire. Il est important de noter que le CÉC ne fournit pas normalement aux médecins l’option d’évaluation à distance chaque fois qu’ils sont examinés. Il est probable qu’un médecin avec une évaluation sur place réussie sera offert une évaluation à distance la prochaine fois qu’il est admissible (dans 5-7 ans), mais sur place encore le temps suivant.

Voici les formulaires utilisés pour l’évaluation à distances. Ces formulaires sont à titre d’information.